Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
eliedjouma
Description du blog :
Bienvenue dans mon Blog où vous allez vous régaler avec l'actualité sportive comorienne. Merci !
Catégorie :
Blog Sports
Date de création :
05.04.2009
Dernière mise à jour :
03.03.2015

RSS

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or eliedjouma
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· Comores se sont inclinées face à Madagascar (1 à 0)
· CAN 2012: Classement des 11 groupes
· Classement général du championnat de D1 de Ngazidja
· Championnat de foot D1 à Ngazidja. Apache: leader provisoire
· Football : de nouvelles licences

· 2e journée du championnat D1 Elan Club de Mitsoudjé défait Coin Nord
· Football. Formation. La Fifa encadre les arbitres Comoriens
· Foot à Ngazidja : Les 16e des finales Coupe des Comores 2009 ont lieu cet après midi
· Rafidine. Jeune comorien à l’OM
· 20 Joueurs des 22 retenus pour la selections de Ngazidja
· Patson distribue des équipements sportifs à des équipes de foot
· Match amical de foot. Fc Istres -Comores : 3 à 1
· Football. Prosper, une grande star comorienne
· La fédération comorienne de football membre de l’UFFOI
· Un journaliste de Tf1 humilie les Comores aux Jo

Voir plus 

Statistiques 3011 articles


Thèmes

affiche afrique art background belle benin bleu bonne burkina cadre chez congo

Derniers commentaires

" bravo et encore bravo" à "elie",journal iste sportif de l'année 2014,aux comores,et à travers lui,les equipe
Par ALI M'MADI ( rambé, le 01.03.2015

que ce petit msg vous porte bonheur et vous ouvre les portes d’un beau samedi et un merveilleux dimanche. pens
Par robert87300, le 24.01.2015

je suis plus ou moins satisfait de ces résultats à l’exception du meilleur joueur.
Par Pierre, le 23.01.2015

merci pour al-watwan, c'est déjà pas mal d'avoir réagi; mais à vrai dire je m'attendais à mieux: c'est à dire
Par ali, le 11.12.2014

bonjour elie , effectivement quel avenir pour cette generation ? et qu est devenue la premiere generation , ta
Par jean paul ROSSIGNO, le 10.12.2014

Voir plus

RSS
Recherche
Recherche personnalisée

Can : La Côte d'Ivoire revient une 2è fois sur le palmarès

Publié le 18/02/2015 à 12:49 par eliedjouma
Can : La Côte d'Ivoire revient une 2è fois sur le palmarès

La Côte d’Ivoire est entrée de nouveau dans l’histoire du football continental dimanche. La Séléphanto a remporté son deuxième trophée de la Coupe d’Afrique des Nations 23 ans après son premier sacre de 1992. Les Eléphants ivoiriens ont soulevé dimanche à Bata leur deuxième trophée de l’histoire devant les Black Stars du Ghana, au terme de la finale de la trentième édition.

La Côte d’Ivoire rejoint le Congo dans le palmarès de la Can. La Côte d’Ivoire se hisse sur le sommet du ballon rond continental pour la deuxième fois, après les deux trophées du Congo gagnés en 1968, 1972.

Palmarès de la Can :

Année : Vainqueur (Pays hôte) :

2015 : Cote d’Ivoire (Guinée Equatoriale)

2013 : Nigeria (Afrique du sud)

2012 : Zambie ( 2010 : Egypte (Angola)

2008 : Egypte (Ghana)

2006 : Egypte (Egypte)

2004 : Tunisie (Tunisie)

2002 : Cameroun (Mali)

2000 : Cameroun (Ghana-Nigeria)

1998 : Egypte (Burkina Faso)

1996 : Afrique du sud (Afrique du sud)

1994 : Nigeria (Tunisie)

1992 : Côte d’Ivoire (Sénégal)

1990 : Algérie (Algérie)

1988 : Cameroun (Maroc)

1986 : Egypte (Côte d’Ivoire)

1984 : Cameroun (Egypte)

1982 : Ghana (Libye)

1980 : Nigeria (Nigeria)

 



Incident-Trembo : Deux footballeurs touchés par balles

Publié le 17/02/2015 à 14:00 par eliedjouma
Incident-Trembo : Deux footballeurs touchés par balles

Houssam Moissi, capitaine de Jacm (Jeunesse athlétique et culturelle de Mitsudje), a été gravement touché par balles mardi 10 février à Mitsudje-Hambu. Le jeune footballeur se retrouvait dans un état critique malgré une intervention chirurgicale subie le même jour au Centre hospitalier El Maarouf de Moroni. Houssam Moissi a été retiré deux balles dans son corps alors qu’une logeait toujours dans son organisme.

 

L’autre victime de l’incident causé par une alléchante histoire de Trembo,boisson alcoolique locale, est Abdou Eloifa, milieu de terrain de Elan club de Mitsudje. L’histoire a commencé lundi9 février quand un groupe de jeune de Mitsudje a chipé 140 litres de Trembo chez un vendeur de cette boisson locale. Ce dernier serait un potentiel fournisseur d’Ibrahim Ahamada, chef du corps de la Fcd (Force comorienne de développement). Ce haut gradé de l’And (Armée nationale de développement) aurait poursuivi ces jeunes de Mitsudje dont des sportifs jusqu’à les fusiller…A suivre.      

Can : Huit trônes pour les rois Pharaons

Publié le 12/02/2015 à 17:18 par eliedjouma
Can : Huit trônes pour les rois Pharaons

Huit trônes des rois Pharaons Après un nul vierge, le Côte d’Ivoire l’a remporté au terme des séances de tirs au but incroyable par 9 à 8. En 1992, les Ivoirien de Laurent Pokou, l’on remporté sur le même scénario contre le même adversaire. Le Ghana a perdu après un 0-0 (11-10 aux tirs au but). Les quatre dernières finales de la Cote d’Ivoire disputées contre le Ghana, Egypte, Zambie et le Ghana ont été soldées dans le temps réglementaire par un nul vierge.

 

L’histoire revient au même pour la Côte d’Ivoire lors de ses dernières finales avant de s’imposer dimanche après 23 ans de disette du plus prestigieux trophée de la Confédération africaine de football à Abidjan, capitale ivoirienne. Si le nom Côte d’Ivoire figure deux fois sur le palmarès de la Caf loin derrière l’Egypte, huit fois champions d’Afrique, c’est grâce entre autres à Hervé Renard. Son sélectionneur français a réussi un grand coup dimanche devenant le premier entraineur à remporté deux fois la Can avec deux sélections différente. Son premier trophée, il l’a gagné sur le banc des Chipolopolo zambiens en 2012, contre la Côte d’Ivoire entrainé à l’époque par le franco-tunisien Sabri Lamouchi.

 

Les joueurs ivoiriens qui ont été accueillis comme des héros lundi à Abidjan n’ont pas tenu deux discours pour revenir sur leur exploit. Ils vantent les mérites d’Hervé Renard, leur entraineur, avant de chanter pour les grandes valeurs de Boubacar Copa Barry, leur portier. Yaya Touré, meilleur joueur africain quatre fois successif, a confirmé que c’est Copa Barry qui leur a offert le trophée.

 

La Côte d’Ivoire a eu une génération mixte, composée d'une partie de la génération dorée et la nouvelle constituée par des talentueux Wilfried Bony, Wilfried Kanon, Max-Alain Gradel, Sylvain Gbohouo, Cheikh Tioté, Geoffrey Serey Dié, Eric Bertrand Bailly pour ne citer que ceux-là. Ce trophée serait un dénouement de la Côte d’Ivoire pour espérer en 2017 de doubler la mise, histoire de tenter de se rapprocher de son grand rival le Ghana, sur le palmarès de la Can.

Côte d'Ivoire : 1 sacre après 3 finales

Publié le 12/02/2015 à 17:17 par eliedjouma
Côte d'Ivoire : 1 sacre après 3 finales

Après être trois fois finaliste de la compétition dont en 2010 contre l’Egypte, le Ghana a été déclaré favori de la Can après l’élimination de l’Algérie. Mais la solidarité ivoirienne en générale et les ailes de Boubacar Copa Barry, gardien de l’équipe, en particulier n’ont donné aucune chance aux ghanéens de soulever le trophée pour la cinquième fois.

 

Le rempart du club belge Sc Lokeren a été l’héro ivoirien devant le Ghana. Copa Barry a donné à lui seul le trophée à la Côte d’Ivoire en transformant son tir au but après avoir bloqué celui de son collègue ghanéen Brimah Razak. Boubacar Copa Barry a remplacé âgé de 35 ans Sylvain Gbohouo, gardien qui a encaissé 4 buts en 5 matchs dont la demi-finale. L’histoire voudrait que le portier titulaire de la génération dorée brille dans les cages ivoiriennes avant d’offrir le trophée à sa Nation.

Can 2015 : La Côte d’Ivoire Reine d’Afrique après 23 ans

Publié le 12/02/2015 à 17:15 par eliedjouma
Can 2015 : La Côte d’Ivoire Reine d’Afrique après 23 ans

La Côte d’Ivoire est entrée de nouveau dans l’histoire du football continental dimanche. La Séléphanto a remporté son deuxième trophée de la Coupe d’Afrique des Nations 23 ans après son premier sacre de 1992. Les Eléphants ivoiriens ont soulevé dimanche à Bata leur deuxième trophée de l’histoire devant les Black Stars du Ghana, au terme de la finale de la trentième édition.

 

La Côte d’Ivoire rejoint le Congo dans le palmarès de la Can. La Côte d’Ivoire se hisse sur le sommet du ballon rond continental pour la deuxième fois, après les deux trophées du Congo gagnés en 1968, 1972.

 

Avant les deux succès respetifs de la Côte d’Ivoire et le Congo, le Nigeria a monté sur la plus haute marche du podium de la Caf trois fois. Il l’a remporté en 1980, 1994 et 2013 en Afrique du sud. Le Cameroun et le Ghana l’ont soulevé quatre fois chacun. Les Lions indomptables et les Blacks Stars ont réussi chacun un doublé. Les camerounais l’ont réalisé en 2000 et 2002 avec la bande à Samuel Eto’o, Rogobert Song et Patrick Mboma. Tandis que les ghanéens de Ben Acheampong et Osei Kofi, meilleur buteurs du tournoi, ont réussi leur doublé après l’avoir emporté à domicile en 1963. La Côte d’Ivoire est loin sur le classement des meilleurs clubs du continent par rapport à son palmarès. Mais il est cité parmi les pays avec le Cameroun, Nigeria ou le Sénégal qui présentent des grandes individualités lors des dernières Can. D’ailleurs, c’est par cette raison que la génération de Didier Drogba meilleur buteurs de la Séléphanto avec 66 buts, Didier Zokora, Siaka Tiéné, Kader Keita, Boubacar Copa Barry a été appelée la génération dorée.

 

Après avoir disputé dans six ans trois finale, en 2006, 2012, la sélection ivoirienne a été baptisée “la génération maudite“. La Sélephanto apporté cette étiquette jusqu’au week-end dernier qu’elle a jeté son sort dimanche au Ghana.

Coupe de la Caf : 4 comoriens officieront en Afrique du sud

Publié le 12/02/2015 à 17:09 par eliedjouma
Ansudane Soulaimane, Housseine Ibrahim Hamadi, Faissoili Mmadi et Noiret Jyim Bakary sont invités par la Commission d’arbitrage de la Caf (Confédération africaine de football) à la coupe de la Caf. Les quatre hommes noirs comoriens vont officier demain, 13 février, en Afrique du sud un match du tour préliminaire de la coupe de la Caf (Confédération africaine de football). Les internationaux comoriens vont dirigera le match aller de Kaizer Chiefs, club champion sud-africain, contre Township Rollers de Botsawana. Ansudane Soulaimane sera l’arbitre central. Il aura de Housseine Ibrahim Hamadi et Faissoili Mmadi (Costorico) sur les lignes de touches. Noiret Jy Bakary, le tout nouvel international comorien, sera le quatrième arbitre. La même équipe arbitrale a été en octobre 2014 en Angola pour les qualifications de la dernière Can, remportée par la Côte d’Ivoire. Mais entre l’Angola et Lesotho, Ansudane Soulaimane a été le quatrième arbitre, qui s’occupait des changements des joueurs et Faissoili Mmadi y a été comme assistant. C’était Mohamed Ali Adelaid qui était sur la pelouse du11 Novembro de Luanda. Pendant que les quatre jeunes comoriens seront sur les pelouses du pays des Bafana Bafana, Volcan club de Moroni recevra à domicile Petro-Athlético du Gabon pour le compte des préliminaires de la coupe de la Caf. Il sera arbitré par quatre autres mauriciens. Dix hommes en noirs nationaux se engagés par la Confédération africaines pour officier entre le 13 et le 15 février des rencontres de ses plus prestigieuses compétitions des clubs, ligues des champions et coupe de la Caf.

Palmarès de la Coupe d’Afrique des Nations

Publié le 12/02/2015 à 17:03 par eliedjouma
Année : Vainqueur (Pays hôte) : 2015 : Cote d’Ivoire (Guinée Equatoriale) 2013 : Nigeria (Afrique du sud) 2012 : Zambie ( 2010 : Egypte (Angola) 2008 : Egypte (Ghana) 2006 : Egypte (Egypte 2004 : Tunisie (Tunisie) 2002 : Cameroun (Mali) 2000 : Cameroun (Ghana-Nigeria) 1998 : Egypte (Burkina Faso) 1996 : Afrique du sud (Afrique du sud) 1994 : Nigeria (Tunisie) 1992 : Côte d’Ivoire (Sénégal) 1990 : Algérie (Algérie) 1988 : Cameroun (Maroc) 1986 : Egypte (Côte d’Ivoire) 1984 : Cameroun (Egypte) 1982 : Ghana (Libye) 1980 : Nigeria (Nigeria) 1978 : Ghana (Ghana) 1976 : Maroc (Ethiopie) 1974 : Zaïre (Egypte) 1972: Congo (Cameroun) 1970: Soudan (Soudan) 1968: Congo (Ethiopie) 1965 : Ghana (Tunisie) 1963 : Ghana (Ghana) 1962 : Ethiopie (Ethiopie) 1959 : Egypte (Egypte) 1957 : Egypte (Soudan)

Simple amende pour le pays hôte, une lourde contre le Maroc

Publié le 10/02/2015 à 17:27 par eliedjouma
Simple amende pour le pays hôte, une lourde contre le Maroc

La Confédération africaine de football a infligé une lourde peine au Maroc. Le pays qui devait accueillir la trentième Can (Coupe d’Afrique des Nations) ne participera pas aux éliminatoires de la Can 2017 et 2019. Ces sanctions lui sont tombées après que le pays des Lions des l’Atlas ait refusé d’organiser la Can en cours à cause du virus Ebola, une maladie qui a touchait une partie du continent. Le Maroc a été non seulement suspendu de ne pas prendre part à l’édition, confiée à la Guinée Equatoriale, mais a eu des lourdes amendes.

 

Selon un communiqué de la Caf, Maroc devra également payer une somme de 882 000 euros en plus de 8,05 millions euros “en réparation de l’ensemble des préjudices matériels subis par la Caf et les parties prenantes du fiat de désistement survenu“. Le Comité exécutif de la Caf considère que Maroc l’a trahie. Quelques semaines avant que le Maroc n’ait désisté l’organisation de la Can, la Guinée y recevait tous ces matchs qu’elle devait accueillir à domicile à Conakry. La Caf s’est opposée que le Maroc s’aligne en match amical contre le Brésil. Issa Hayatou, président de la Caf, et son comité exécutif écarte depuis octobre 2014 la Fédération royale marocaine de football de ses activités mais aussi à celle de la Fédération internationale de football.

 

Après le Maroc, la Guinée Equatoriale a été sanctionnée après sa demi-finale de sa Can contre le Ghana. Perdue à 3 buts à 0, les supporteurs équato-guinéens, qui avaient plein d’espoir d’éliminer les Black Stars, ont préféré interrompu le match. Ils ont envahi la surface de jeu avant d’imposer à Eric Otogo-Castane, arbitre gabonais du match, d’interrompe le jeu pendant plus de trente minutes. Le nouveau stade de Malabo, d’une capacité d’accueil de 15 000 personnes, a été jeudi un champ de spectacle amer.

 

 

Mais malgré ces actes antisportifs empruntés par les fans du Nzalang Nacional contre les Black Stars, la Caf n’a pas puni la Guinée Equatoriale comme on l’attendait. La Confédération africaine de football a été clémente, selon la presse continentale, avec la Guinée équatoriale, pays hôte de la grande fête sportive continentale. Le jury disciplinaire n’a pas trouvé une sanction égale aux mauvais comportements des supporteurs équato-guinéens que de leur infliger une amende de 88 000 euros. Or trente six blessés, selon la même presse continentale,  ont été chiffrés au lendemain des débordements des fans du  Nzalang Nacional. 

Zoom sur Amaldine Soulaimane

Publié le 10/02/2015 à 17:24 par eliedjouma
Zoom sur Amaldine Soulaimane

Nom et Prénoms : Amaladine Soulaimane

Date et lieu de naissance : 26 décembre 82 à Patsy

Age : 30 ans

Fonction : Arbitre assistant international

Compétitions participées : Cosafa U20 en Afrique du sud en 2008

Année de début au niveau international : 2008

 

Sa première compétition continentale : Can U17, Niger 2015 

Amaldine Soulaimane assistant comorien à la Can U17

Publié le 10/02/2015 à 17:15 par eliedjouma
Amaldine Soulaimane assistant comorien à la Can U17

Amaldine Soulaimane (au centre) est le seul arbitre assistant comorien retenu par la Confédération africaine de football pour participer à la Coupe d’Afrique des Nations des moins des 17 ans, au Niger. Pour ce privilège, le jeune homme en noir de 30 ans a accepté de répondre à nos trois questions.

 

La Caf (Confédération africaine de football) vous a convoqué diriger la Coupe d’Afriques des Nations des moins de 17 ans au Niger. Pourquoi a-t-elle porté son choix sur vous alors que le pays compte six arbitres assistants internationaux ?

Certes, nous sommes neuf arbitres internationaux comoriens dont six assistants. La Confédération africaine de football ne m’a pas choisi parce que je suis le meilleur de tous. Sa commission d’arbitrage m’a désigné parce qu’elle a jugé que je mérite d’être là, vu mes sept ans d’expérience au service de la Fifa. C’est un choix qui s’est fait selon des critères que seule ladite commission pourrait les énumérer. 

 

Vous, les internationaux comoriens, faites toujours bonne impression à l’étranger pendant que vous faites souvent objet des critiques dans l’archipel. Avez-vous une bonne morale pour être à la hauteur de cette grande compétition continentale ?

La commission a confiance en moi. Je vais en effet prouver qu’elle n’a pas tort. J’ai rassuré à mes instructeurs locaux notamment à M. Zeoudine Abdou que j’y arriverai. Je vise le match de classement au moins. J’ai remarqué que le niveau du football comorien est très bas par rapport à l’arbitrage local. Si on fait régulièrement objet de critiques, c’est parce que les gens estiment que nous méritons de faire encore mieux. Nous sommes au top de notre niveau contrairement aux joueurs nationaux. Pour un simple exemple, depuis l’adhésion des Comores à la Fifa aucune équipe n’est arrivée à franchir le second tour des compétitions continentales, ligue des champions ou coupe de la Caf. Les équipes jouent régulièrement le premier tour des compétitions qu’elles s’engagent.

Et pourtant les arbitres sont allés jusqu’à officié des huitièmes de finale, des quarts des finales de la ligues des champions et de la coupe des la Caf. A la coupe Cosafa de 2014 au Lesotho, le jeune assistant Youssouf Ali (Mboina) a dirigé le match de classement. Ce sont des exemples concrets qui font la différence des niveaux entre nous et les footballeurs. Mais malgré cela, ils ne nous ont jamais fait confiance et nous respectent pas.

 

L’arbitre central Mohamed Ali Adelaid (Dalma) a été invité au dernier moment par la Caf pour diriger la phase de poule de la Can U17 nigérienne. Pourquoi, selon vous, vous étiez le premier arbitre invité par la Caf au lieu d’appeler le juge central, le meilleur actuellement aux Comores ?

Vous l’avez bien dit, c’est la Caf qui a programmé ses invitations selon ses raison. Je confirme être le premier appelé pour la compétition. Mais cela n’a aucun impact au moment que Mohamed Ali Adelaid (Dalma) soit invité. Nous serons les deux comoriens à la compétition nigérienne. Dalma est le plus gradé et le plus expérimenté entre tous les arbitres comoriens. Il a suivi plusieurs stage de la Caf avec le premier des jeunes talents africains en Egypte en 2011. Il a poursuivi avec l’élite B en 2013 puis en 2014 alors que je n’ai bénéficié à deux reprises le stage des jeunes talents en Egypte en 2011 et au Cameroun en 2014.

 

Dalma fut le seul comorien qui a dirigé le haut niveau. Il a déjà officié la Can de la même catégorie, en 2013 au Maroc. Il serait probablement programmé par la Caf pour la prochaine coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans au Sénégal. Je ne sais pas pourquoi la Caf a tardé avant de l’engager pour la compétition nigérienne, mais celam’aurait surpris qu’il ne fasse pas partie de ceux qui jugeront les matchs de poules de la prochaine Can U17.