Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
eliedjouma
Description du blog :
Bienvenue dans mon Blog où vous allez vous régaler avec l'actualité sportive comorienne. Merci !
Catégorie :
Blog Sports
Date de création :
05.04.2009
Dernière mise à jour :
19.04.2014

RSS

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or eliedjouma
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· CAN 2012: Classement des 11 groupes
· Comores se sont inclinées face à Madagascar (1 à 0)
· Classement général du championnat de D1 de Ngazidja
· Championnat de foot D1 à Ngazidja. Apache: leader provisoire
· Football : de nouvelles licences

· 2e journée du championnat D1 Elan Club de Mitsoudjé défait Coin Nord
· Football. Formation. La Fifa encadre les arbitres Comoriens
· Foot à Ngazidja : Les 16e des finales Coupe des Comores 2009 ont lieu cet après midi
· Rafidine. Jeune comorien à l’OM
· Patson distribue des équipements sportifs à des équipes de foot
· 20 Joueurs des 22 retenus pour la selections de Ngazidja
· Match amical de foot. Fc Istres -Comores : 3 à 1
· La fédération comorienne de football membre de l’UFFOI
· elan club de mitsoudjé
· Eliminatoires/Can 2012. Comores retenues dans le Groupe 3

Voir plus 

Statistiques 2492 articles


Thèmes

affiche afrique art background belle benin bleu bonne burkina cadre chez congo

Derniers commentaires

championnat des comores 2014-2015 tou s en bleu, tous en sang bleu avec enfants des comores de vouvouni bamba
Par Mihidjay Mohamed, le 17.04.2014

c'est un paradoxe, comment se fait il que jacky est elu meilleur entraineur de l'année et que aymane est l'ent
Par abdallah, le 13.04.2014

"pour un supporter d"enfants des comores",l'ouv erture de cette saison 2014 ,devant les responsables du sport
Par ALI M'MADI (rambé), le 11.04.2014

marseillais et supporter d"enfants des comores", je leur souhaite bon courage pour cette phase regionale,et br
Par ALI M'MADI (rambé), le 27.03.2014

tout en sachant qu'à cette liste d'absents peuvent s'ajouter des joueurs comme nasser chamed de chateauroux (l
Par Anonyme, le 12.03.2014

Voir plus

RSS
Recherche

Soulé Waridi fidèle à Djabal d'Ikoni

Publié le 15/04/2014 à 16:19 par eliedjouma
Soulé Waridi fidèle à Djabal d'Ikoni

A droite (Débout) Soulé Waridi, actuel technicien de Djabal fc d'Ikoni.

 

Le champion en titre de Ngazidja garde toujours son coach de 2013. Enfant des Comores est toujours dirigé par son imposant et charismatique Jacky Ahmed Abdou, ancien commandant de Volcan club de Moroni. Idem pour Djabal fc, qui a gardé Soulé Waridi, son jeune entraineur et ancien joueur du même club. Ce champion des Comores en 2012 déclaré avec fierté que “je ne peux pas quitter mon club. Je n’entraine pas Djabal pour gagner de l’argent mais c’est par passion et par amour de mon club“, a dit l’ancien adjoint de Hamada Jambay.

Ayouba Moussa au nord pour Coin Nord

Publié le 15/04/2014 à 16:17 par eliedjouma
Ayouba Moussa au nord pour Coin Nord

Il y a seulement cinq jours, Ayouba Moussa, ex entraineur de l’Union sportive de Zilimadju, s’est engagé avec Coin Nord. L’ancien technicien d’Elan club de Mitsudja va désormais diriger le banc rouge nordiste. Discret de la nature son contrat, l’enfant de Bambani-Hambu n’a jamais voulu parlé de chiffres ni de rien. Outre, “je confirme mon engagement avec Coin Nord. J’ai senti après un entretien général entre les joueurs, staff et bureau exécutif que le club avait besoin de moi. Ça me donne confiance. Je compte améliore le jeu de ce grand club en gagnant parallèlement mon expérience“, a-t-il confié.   

D1 à Ngazidja : Plusieurs entraîneurs en mutations

Publié le 15/04/2014 à 16:07 par eliedjouma
D1 à Ngazidja : Plusieurs entraîneurs en mutations

Des entraineurs de la D1 de Ngazidja

 

La saison de football a été officiellement ouverte samedi dernier à Vuvuni. Avant la reprise du championnat de première division, plusieurs joueurs ont signé des de nouveaux contrats avec des nouveaux clubs, pendant la période du marché de transferts. Au cours des mutations à ce jour, des entraineurs se sont également engagés dans des clubs.

 

Cette année, nombreux techniciens ont avancé qu’ils ne dirigeront pas une équipe sans la moindre signature de contrat. Ce voeu a été exaucé par certains patrons des clubs qui acceptent de recruter des techniciens sous un contrat. Mais ce sont les diplômés de Licence C de la Confédération africaine de football qui ont imposé cette loi dans le foot de Ngazidja. Le souhait des entraineurs de Ngazidja a été une aubaine pour certains de changer de région et d’autres de courir derrière les gros chéquiers. 

La Fcf a résisté contre l'arrêté du Ministre des Sports

Publié le 14/04/2014 à 09:29 par eliedjouma
La Fcf a résisté contre l'arrêté du Ministre des Sports

Alors que les deux adversaires de Ngazidja ont donné une leçon de fair-play aux autres clubs présents à Tralekuni. Ils se sont tous serrés les mains à la fin d’un match que le Ministère des sports de l’Union des Comores ne voulait pas de son organisation. Vendredi dernier, l’arrêté ministériel N°14-009/Menrcajs/Cab portant suspension du championnat national de football saison 2014-2015 a été signé par Abdoulkarim Mohamed, ministre de la jeunesse et des sports. “Le championnat de Comores de football de la saison 2014-2015 est provisoirement suspendu sur l’étendu du territoire national pour des raisons d’insécurité et d’ordre publique, jusqu’à nouvel ordre“, peut-on lire sur l’article 1 du document officiel du Ministre des sports.

Malgré cette suspension temporaire, la Fédération comorienne de football a maintenu sa date pour les matchs d’ouverture sur les trois îles. A Ndzuani, Komorozine de Domoni a marqué les trois premiers points de la saison contre Steal Nouvel de Sima par le score de 2 buts à 0. Le champion national en titre s’est bien lancé pour cette nouvelle année sportive. Fomboni a marqué à Mwali le match avancé de la première journée par le succès de son club Molahayili. La nouvelle formation de Fomboni a défait Ouragan club de Mbwagoma par le score serré de 1 ut à rien.

 

La Fcf a lancé sa saison contre l’arrêté ministériel. Mais une réunion est prévue s’organiser aujourd’hui au siège de la ligue de Ngazidja entre les clubs concernés et des responsables de la ligue

Ouverture de la D1: Vuvuni a bien démarré la saison

Publié le 14/04/2014 à 09:23 par eliedjouma
Ouverture de la D1: Vuvuni a bien démarré la saison

La saison de football a été lancée samedi dernier sur l’archipel. Les ligues de Ngazidja, Ndzuani et Mwali ont ouvert chacune la première division par une seule rencontre qui s’est déroulée avec ambiance et fair-play.

An Ngazidja, Vuvuni ya Bambao s’est imposé au stade Tralekuni face à Ntsaweni. Enfant des Comores a remporté le coup d’envoi de la D1 régional contre l’Union sportive de Ntsaweni par le score étriqué de 1 but à rien. Youssouf Ali, milieu de terrain de Vuvuni a ouvert la saison par un beau but marqué contre Ahamada Kaou, jeune portier de Ntsaweni. A près dix minutes de jeu, Youssouf Ali a enflammé la cage de Ntsaweni par un puissant tir de loin d’environs 25m.

Le match a été ainsi soldé durant la première période malgré deux occasions franches manquées par Ahmed Ali et Ali Kaou, duo d’attaque des nordistes. Jacky Ahmed Abdou, entraineur de Vuvuni a aligné sa meilleure équipe samedi. Malgré la présence sur la pelouse d’Ahmed Ali Zambla, Etoile du football comorien, Azhar Saïd Hassane et Adinane Ismaël, défenseurs centraux de l’Usn l’ont maitrisé. Ce n’est qu’à la fin de la partie qu’Ahmed Ali Zambla et Saïd Ali ont manqué les plus franches occasions du match.

 

La ligue ne regrettera pas du choix qu’elle a eu à faire pour son match d’ouverture de la saison. L’opposition n’a pas assez élevée par sa technique. Elle a été d’ailleurs marquée par son manque de vivacité dans les deux camps en dépit de la légère domination des expérimentés de Vuvuni. Ntsaweni a disputé son quarante-cinquième match de la D1 de son palmarès contre des centaines de Vuvuni. 

Haltérophilie : Tous pour les Jioi

Publié le 14/04/2014 à 09:14 par eliedjouma

Ali Papa, chargé des relations entre les fédérations et le comité olympique a insisté que “le fait que certaines associations s’entêtent de nous proposer leur feuille de route, les activités sportives seront les mêmes sur l’archipel. On ne verra toujours que les footballeurs, basketteur, volleyeurs et les coureurs dans nos stades“. Malgré le souhait du Cosic d’avoir tous les programmes sportifs annuels de ses dix-huit associations membres, quelques unes continuent à faire le malin.

 

Alors que toutes les fédés sont presque en cours d’activités, la Fch traine les pas. Elle a prévu organiser quelques choses pour ses équipes entre mai et novembre prochains. “Nous allons tout programmer demain samedi pour notre plan d’actions de la saison“, a dit Abou Mzé Hamadi avant que Soulé Ali n’a ajouté que “le but de notre prochaine compétition de préparer les jeux des îles, La Réunion 2015. Nous allons mettre nos haltérophiles en compétition afin de permettre notre staff technique de se lancer dans la détection des meilleurs“.  

 

Il est certain naturel que plusieurs fédérations comoriennes ne se mettent en compétition que lorsque les Jioi s’approchent. Les jeux des îles s’organisent tous les quatre ans entre lesquels certaines disciplines semblent mortes. Mais pour la mi-saison sportive, La Réunion 2015 éveillera plusieurs épreuves, individuelles ou collectives, comoriennes.

L'haltérophilie comorienne manque d'équipements

Publié le 12/04/2014 à 18:52 par eliedjouma

L’haltérophilie est un sport individuel qui ne nécessite pas des gros moyens. Mais l’organisation de la fédération comorienne ne fait que compliquer les choses au sein de cette association de quinze membres de Ngazidja. Soulé Ali, son président a avoué cette organisation mais il a mis en valeur ce manque de moyens financiers et d’équipements. “Notre bureau exécutif est un peu limité mais notre principal souci est le manque d’équipements pour nos athlètes. L’haltérophilie est un jeu que l’ont pourrait facilement remporter des médailles mais le fait que nos équipes ne s’entrainent pas avec les poids adéquats faussent tout“, a analysé Soulé Ali.

 

 

La Fch est affiliée à la fédération internationale d’haltérophilie en 2000 et compte seulement seize formations dont une issue de Mwali. Aucun de ses clubs membres n’enregistre une dizaine des sportifs. Mais le silence et l’inactivité battent le plein sur cette jeune association sportive nationale. En dehors de Anoir Ben Ali, double médaillé de bronze et médaillé d’argent régional, aucun athlète n’arrive à s’impose hors du pays. Anoir Ben Ali, policier de son état, profite de sa corpulence naturelle et ses exercices physiques professionnels pour cultiver ses performances. 

Haltérophilie : Manque d’activités des haltérophiles

Publié le 12/04/2014 à 18:46 par eliedjouma

La saison sportive est lancée sur l’archipel depuis début mars dernier. Plusieurs disciplines sont déjà au cœur de leurs activités. Tandis que d’autre hésitent entre se lancer dans une compétition ou passer une saison blanche. Certaines croient et attendent programmer quelques choses à leurs athlètes notamment en haltérophilie. La fédération comorienne d’haltérophilie (Fch) n’a rien planifié pour cette saison. Depuis plusieurs années, les haltérophiles comoriens n’ont pas été compétitifs.

 

Après les derniers jeux des îles de l’Océan Indien (Jioi), édition seychelloise de 2011, les soulever des poids nationaux n’ont pas été en compétition nationale. La Fch n’a rien organisé pour permettre ces athlètes de développer leur discipline. Il a fallu les jeux islamiques de Jakarta en Indonésie de septembre dernier pour voir des haltérophiles s’entrainer pour une éventuelle équipe nationale. Les Comores ont été représentées à Jakarta par Ahmed Mohamed et Nassabia Ahmed Mroimana.

 

 

Malgré cette situation alarmante pour cette jeune fédération, son secrétaire général a défendu que “nous avons organisé un championnat régional en 2013 à Mitsamihuli, au nord de Ngazidja. Je ne me rappelle plus du mois où s’est déroulé ce tournoi mais nous sommes compétitifs“.Malgré qu’il n’a pas pu maitriser la date de la tenue du championnat d’haltérophilie, Abou Mzé Hamadi a précisé que “c’étaient des courtes compétitions pour familiariser nos athlètes à leurs poids“. 

Ayouba Moussa est le nouvel entraîneur de Coin Nord

Publié le 10/04/2014 à 17:43 par eliedjouma
Ayouba Moussa est le nouvel entraîneur de Coin Nord

Ayouba Moussa,  jeune technicien de 33 ans, s’est engagé  tout de suite avec les Rouges de Mitsmihuli. L’ex entraineur de l’Union sportive de Zilimadju à Moroni est désormais le comandant de Coin Nord. L’enfant de Bamabani ya Hambu aura la lourde tache de diriger ce club très exigent. Mais selon des sources dignes de foi, Tous les points sont mis sur les “i“ entre l’ancien coach de Elan club de Mitsudje et le bureau exécutif du club dirigé par Salim Rabiou.  Ayouba Moussa a été le principal auteur de la remontée de  Bonbon Ndjema en D1 cette saison.

 

L’ex sélectionneur adjoint des Cœlacanthes est également champion national en 2010 sur le banc de Elan club, qu’il a dirigé avec Youssouf Ahamada Bachirou (Dakota). Pour la première fois de sa carrière, ce diplômé de la Licence C de la Caf aura la charge d’entrainer un club du nord de Ngazidja. Pour lors, Nous ne savons rien sur la somme contracté entre les deux parties. Mais vous en saurez plus d’ici samedi prochain. 

Coin Nord a été dirigé l’an dernier par Mahamoud Mohamed (Lekouta) qui a rendu son tablier samedi dernier. Les services de Ayouba ont été sollicités dans ce club champion de 2011 après quelques jours que Mohamed Ahmed Selemane avait dirigé, pendant une semaine, les séances d’en trainement du club. Toumbou assure depuis le début de la saison la préparation de la bande à Nourdine Ali Mzitrani, Alhadhur Attoumane et Djamal Msaidié.

Djabal Fc sera de son Zikumbini poussiéreux

Publié le 10/04/2014 à 16:20 par eliedjouma
Djabal Fc sera de son Zikumbini poussiéreux

Le Djabal football club d’Ikoni ne sait plus où aller jouer ses matchs en dehors de Zikumbini. Les Bles Bleus du centre se contenteront cette saison de sa pelouse originale du stade Zikumbinu. Un terrain de jeu poussiéreux où les supporteurs se livrent à eux-mêmes au soleil accamblant de Bamabo. 

Zikumbini est sécurisé et toute ambulance ou autre bus s'y rendent sans aucun problème. Mais les arbitres ne reconnaissent pas souvent les marques des maillots à cause de la poussière. Pire encore si la pluie s'invite aux rencontres...